Historique     Adinkerke     Boncelles     Brugge     Champion     Chaudfontaine     De Panne     Eppegem     Halen     Hoogstade     Houthulst     Keiem     Leopoldsburg     Lier     Oeren     Ougrée     Ramskapelle     Sint-Margriete-Houtem     Steenkerke     Veltem-Beisem     Wandre     Westvleteren

 

 

De Panne, Kerkstraat 69

 

 

 

 

Le cimetière militaire de De Panne est facilement accessible par chemin de fer. Pour quelqu'un qui redoute une marche d’un bon km., le tram à côte de la gare de De Panne est la solution idéale. Le tram s'arrête juste en face de la porte du cimetière (le deuxième arrêt du tram à partir de la gare de La Panne).

 

 

 

 

Ce cimetière est le plus grand cimetière militaire Belge. Sa construction a commencé déjà au cours de la Première Guerre Mondiale. Après la guerre, de nombreuses sépultures y sont passés, ceci par transferts des petits cimetières dans le Westhoek.

 

A l'entrée du cimetière militaire, qui aborde le cimetière civil de De Panne, se trouvent les tombes des victimes de la Seconde Guerre Mondiale et des anciens combattants locaux défunt après les deux guerres.

 

Sur une superficie de 270 ares sont enterrés 3.366 victimes de la Première Guerre Mondiale, dont 811 sont des militaires inconnus.

 

Legros Auguste Henri Florent et Legros Auguste Henri Joseph, plus que probablement des frères, les deus nés à Leerdam aux Pays-Bas, ont été enterrés ici l’un à côté de l’autre dans les tombes Ooo16 et Ooo17.

Joseph est né le 3 novembre 1894 et Florent le 16 decembre 1895. Donc ils ne sont pas jumeaux.

 

Pour mettre en évidence la ressemblance encore plus fort et le fait qu'il pourrait s’agir une seule et même personne, ils auraient tous deux été tués le 31 octobre 1915.

 

 

 

 

 

 

 

Fermez la page