Watou

 

 

Dans le cimetière autour de l'église de Watou à la Moenaardestraat, 24 victimes de la Première Guerre Mondiale ont été enterrés. Ici, la municipalité a élu clairement pour le heldenhuldezerkje.

Seuls les frères Julien et Adrien Ridez reposent sous un monument qui a été choisi par la famille.

 

Les pierres tombales sont pêle-mêle parmi les tombes civils. Il y a aussi un soldat inconnu.

 

 

 

                         

 

 

 

Fermez la page