Historique     Ablain-Saint-Nazaire    Amiens     Avèze     Avon-les-Roches     Bourbourg     Bruges     Calais     Champagné     Cherbourg     Dinard     Dunkerque     Guemps     Le Havre     Le Mans     Lille     Montpellier     Paris     Rennes     Sainte-Anne-d'Auray     Saint-Aubin-lès-Elbeuf     Saint-Jean-Cap-Ferrat     Saint-Omer     Villeurbanne 

 

 

Montpellier, Cimetière Saint-Lazare

45 Avenue Saint-Lazare

 

 

Selon les données de l’IV-INIG aux deux carrés militaires de Montpellier Saint-Lazare 94 soldats Belges devraient être enterrés. Et nous avons trouvé 94 tombes. 7 héros de la liste de l’IV-INIG, nous n'avons pas trouvé, mais nous avons trouvé 7 soldats qui n'étaient pas sur la liste, ceci probablement à titre de compensation.

 

4 des 7 qui n’étaient pas sur la liste étaient des Belges, enterrés sous la cocarde Belge, mais ils avaient servis dans l'armée Française. Nous pouvions déterminér celà de l’unité dans laquelle ils avaient servis selon la description se trouvant sur leur plaquette d’identité. 2 des 3 autres avaient clairement combattus dans l'armée Belge, également en raison de l'unité pour laquelle ils ont servi. Le septième, nous n'avons pas pu déterminer, parce que son unité ne figurait pas sur la plaque d’identité.

 

Après avoir terminé notre session photo avec les Belges qu’on avait retrouvé, il nous restait 8 noms sur la liste pour lesquels nous n’avions pas de photo. Heureusement, au bureau du cimetière, il y avait un préposé très serviable, qui nous donnait les coordonnées du lieu d’enterrement du premier sur la liste, Louis Cottin, et nous l'avons trouvé à endroit désigné, mais il avait été enterré sous la cocarde Française.

 

En décider que les 7 autres soldats, plus que probablement, étaient aussi enterrés sous la cocarde Française ne fût que la logique même. Les recherches, le vas et vient du bureau au carré militaire, les photos, tout celà avait pris une bonne demi heure. Nous n’avions pas le luxe de rechercher encore 3 heures pour 7 photos et nous avons quité et continue vers le cimetière suivant.

 

Lors de la vérification de notre liste, mon attention a été attirée sur le fait que nous avons 2 tombes portant le même nom et prénom. Le grade du soldat et sa date de décès sont aussi les mêmes dans les 2 cas.

Nous avons ici un cas évident d'un tombeau vide ou d'un soldat inconnu. Que sera-il? Sous des nombreuses pierres tombales dans le carré militaire sont souvent 2 dépouilles. Dans ce cas là, la pierre tombale porte 2 plaquettes d’identification.

 

Ils se faisait que, il y a des années, un transfert des restes du carré militaire A vers B a eu lieu. Nous supposons que l’on ait transferé le soldat inhumé avec De Boo, ou bien De Boo même, et que l’on y avait enlèvé et égaré la plaque d’identification de son compagnon et que l’on ait erronement fait une doublure de la plaque de De Boo au lieu de celui de son ex-compagnon (la nouvelle plaquette n’est clairement pas de la même fabrication que les vieilles plaquettes). Celà pourait expliquer la double tombe de De Boo. Dans notre comptabilité De Boo n’apparait qu’une seule fois.

 

 

 

 

 

             

 

 

 

Fermez la page