Est-ce-qu'on assassine nos militaires tués au feu de l'ennemie

une seconde fois à Calais Nord?

 

 

On pourrait bien le dire!

 

Sur la partie Belge du cimetière militaire de Calais Nord une bonne quinzaine de tombes attirent l’attention immédiatement.

 

Les plaques d’identitées de ces tombes sont tous lourdement endommagés par des impacts de balles venant d'une arme de gros calibre.

 

Le plus lourdement endommagés sont les tombes de Filips Bosman, Frans Bru, Florent Deckers, Emiel Haech, Pieter Huughe, Alfons Jacobs, Leo Lingier, Frans Maes et Julien Van Leke.

 

Quand j’en informait l’IV-INIG ils m’indiquaient qu'ils étaient au courant du problème et qu’ils avaient une présomption lourde de qui aurait pu être l’auteur de cette pratique détestable.

 

Il faut en effet avoir l'esprit sérieusement dérangé pour montrer de cette façon du respect aux héros qui ont donné leur vie pour que la postérité aurait la vie que nous avons aujourd’hui.

 

Je montre ici les dégâts à la tombe de Frans Bru, ça ce fait pas non?

Et ce que nous en avons «fait» après un bon moment de photoshopping!

 

Pour la tombe de Frans Maes nous avons même du demander à la commune de Wuustwezel sa date de naissance afin de pouvoir la restaurer sur la photo de la plaque d’identité.

 

 

 

         

   

 

         

     

 

 

 

Fermez la page