Introduction: Nos pertes

 

 

Une brochure des auteurs Baud et Van der Beken raconte l’histoire de la première bataille de la Première Guerre Mondiale entre les Allemands et les Belges. La brochure est appelée «La Première Bataille Belge - Rabosée - 5/6 aôut 1914" et a été publicé par les éditions Wellens à Bruxelles entre la Première et la Seconde Guerre Mondiale.

 

Sur la dernière page du livret qui ne compte que 31 pages, ils produisent une statistique remarquable. Selon les auteurs, et ils citent une communication du Ministère de la Défense, les pertes d'hommes et officiers de la Première Guerre Mondiale se composent comme suit:

 

 

 

 

Soit un total de 41.256 militaires.

 

Aujourd’hui, à l’IV-INIG on attache plus de crédibilité à un chiffre proche de 43.000 et probablement non sans raison.

 

Peu de gens savent encore que dans les colonies Africaines des fameuses batailles ont aussi eu lieu pendant la Première Guerre Mondiale. l’Allemagne, par exemple, avait deux colonies, le Rwanda et le Burundi, qui avoissinaient le Congo Belge et un certain nombre de colonies Britanniques. Ces batailles résultaient inévitablement dans des pertes Belges dont les victimes ont été enterrés éparpillées dans toute la région, même jusqu’en Mozambique.

 

En compensation de paiement pour une partie des dommages de guerre l’ Allemagne a du céder à la Belgique le Rwanda et le Burundi après la guerre.

 

The African Queen (1951), “La Reine Africaine”, un film avec Humphrey Bogart et Katharine Hepburn en vedette, sous la direction de John Huston, le cinéaste qui à filmé le 6 juin 1944 les images célèbres du débarquement en Normandie, avait comme sujet cette épisode Africaine de la Première Guerre Mondiale.

 

 

 

 

Fermez la page